Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 21:28

Pierre LAGAILLARDE en Mission au 22ème R.I. à TENES

 

 

Début Mars 1957, le sous lieutenant Pierre LAGAILLARDE, s’est vu confier une mission par une haute autorité militaire d’ALGER, dans le secteur de TENES et D’ORLEANSVILLE.

Personnellement, je l’ai rencontré et connu au mess des officiers de TENES, où il avait le privilège de prendre ses repas à la table des officiers supérieurs.

Je me souviens de bribes de conversations enflammées où il était question du Général de GAULLE, et où un vieux Commandant Pétainiste faisait connaître son désaccord.

A l’époque jeune « Aspirant », j’avais tout juste vingt deux ans, je ne m'intéressais pas beaucoup  à la politique.

Lorsque le 1erjuin 1958 le Général de GAULLE est investi comme Président du conseil avec les pleins pouvoirs, ces conversations me revinrent à l’esprit, et je compris que son arrivée au pouvoir, n’était pas dûe au hasard, mais quelle avait été mûrement préparée.

Pierre LAGAILLARDE sillonna tout le secteur, rencontrant vraisemblablement tous les Commandants de Bataillons.

Sanglé dans sa tenue de léopard, béret rouge sur la tête, poignard fixé dans son fourreau juste au dessus de son "rangers", revolver au ceinturon ,il avait fière allure .

Après les repas il rejoignait les sous lieutenants  à leur table, et les soirées se prolongeaient bien arrosées. Il n’était pas ennemi de la joie. A plusieurs reprises, nous l’avions interrogé sur sa mission, mais il détournait toujours très habilement le sujet pour s’attaquer à des sujets plus frivoles.

Son séjour au régiment fût d’une trentaine de jours, et il disparu, comme il était venu…….



       Michel  FETIVEAU.

 
ALGER, devant un cordon de parachutistes, l'adieu de LAGAILLARDE à ses troupes.




La réddition de LAGAILLARDE à ALGER.


La photographie couleur est extraite d'un ouvrage intitulé " La France contemporaine - La guerre d'Algérie"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Boualem 12/04/2010 16:01


je vous remercie pour votre réponse, et je vous souhaite bonne continuation sur votre blog qui est trés intéressant.

Merci pour l'effort

Amicalement Boualem


Michel 12/04/2010 09:04


Je n'ai aucune information sur cette affaire, d'autant que mon service militaire s'est terminé en janvier 1958.
Michel.


Boualem 11/04/2010 11:01


bonjour,

j'aimerai savoir si vous avez des information sur le prisonnier Aissani Mohand Said , secrétaire particulier de Amirouche ? il fut arrêté après la bataille de Djebel Thameur (Bousaada) 28/3/1959
durant la quelle amirouche fut tué.

Aissani, fut transféré à alger et puis on a plus de nouvelle de lui.

je vous en remercie pour éventuelles informations.


Aziz 02/11/2018 11:36

Au moment de son arrestation après la bataille de Djebel Thameur le 28 mars1959 (opération Tsameur) durant laquelle le colonel Amirouche ainsi que ses frères d’armes sont tombés au champ d'honneur les armes à la main, Mohand Said Aissani a été blessé, capturé, hospitalisé puis achevé à Alger par le sanguinaire Pierre Lagaillarde qu’il avait connu à l’université, d’une balle dans la tête